Description de la formation à destination des élèves et étudiants de l'ENS

    Comme les autres départements de l'Ecole, le DEC contribue à la formation des élèves, des étudiants inscrits au diplôme de l'ENS et des étudiants extérieurs, selon deux grandes modalités : formations principales (ou majeures), formation complémentaire (ou mineure).
    Les majeures consistent actuellement en deux formations de niveau master : l'une - le master de sciences cognitives en partenariat avec l'EHESS et l'université de Paris 5, l'autre - le master de linguistique formelle et théorique récemment mis en place en partenariat avec l'université de Paris 8 (ni l'une ni l'autre n'excluant les autres disciplines du domaine - philosophie, logique, informatique, physique, sciences sociales,...).
    La mineure d'études cognitives (spécialité secondaire pour le diplôme de l'ENS) se compose d'enseignements fondamentaux, complétés éventuellement par des cours plus avancés de niveau master, ainsi que des stages de laboratoire. Chaque étudiant peut composer un menu adapté à sa formation et à ses orientations personnelles, avec l'accord des responsables de sa formation principale.
    En pratique, l'offre du DEC ne distingue pas les enseignements pris dans le cadre d'une mineure et ceux pris dans la perspective d'une majeure.
    Les enseignements fondamentaux sont composés de modules indépendants - au nombre de 8 actuellement - couvrant l'ensemble des disciplines des Sciences Cognitives: linguistique formelle, philosophie, logique, neuroscience intégrative, psychologie, neurosciences computationnelles, neuropsychologie. Ces cours sont tous introductifs et ne sont donc pas en priorité destinés à des spécialistes. Les sciences cognitives ne sont pas une discipline unifiée, mais un groupement de disciplines réunies par une perspective et un but commun. Nous considérons donc qu'il importe avant tout que les étudiant-es se forment dans une des disciplines fondamentales (philosophie, neurosciences, psychologie, linguistique...) avant de rentrer dans l'un des deux Masters. Nous n'offrons pas de licence de sciences cognitives. Mais les enseignements fondamentaux sont de scours de niveau L3 (1ère année à l'ENS) visant à fournir à des étudiant-es encore principalement mono-disciplinaires une introduction à de nouvelles disciplines, afin qu'ils et elles puissent s'orienter au mieux dans les parcours des masters.
    Tous ces modules font l'objet d'une validation rigoureuse, comportant en général une épreuve sur table et un compte rendu d'article ou autre travail personnel.
    Les passerelles avec les disciplines classiques, tant littéraires que scientifiques, font l'objet d'une attention particulière, compte tenu du fait que la plupart des élèves de l'Ecole n'ont ni de connaissances, ni a priori de vocation pour la psychologie, les neurosciences, la linguistique, la logique ou l'intelligence artificielle.
    Les enseignements du DEC sont orientés et structurés par le Master de recherche en Sciences Cognitives et le Master de recherche en Sciences du Langage (parcours : Linguistique théorique et Formelle). Les sciences cognitives ne sont pas une discipline unifiée, mais un groupement de disciplines réunies par une perspective et un but commun. Nous considérons donc qu'il importe avant tout que les étudiants se forment dans une des disciplines fondamentales (philosophie, neurosciences, psychologie, linguistique...) avant de rentrer dans l'un des deux Masters.
    L’équipe pédagogique du DEC est forte d’un professeur associé ENS en sciences du langage (D. Sportiche), de 3 Maîtres de conférence ENS en psychologie (J. Sackur), modélisation mathématique et neuronale (C. Machens), éthologie et d’un AGPR en sciences du langage (V. Homer). L’équipe pédagogique s’appuie également sur un Conseil Pédagogique.
    La formation à la recherche est une priorité absolue de l'enseignement du DEC. C'est pourquoi, il a mis en place une Unité d'Enseignement « mini-stage de recherche », destinée aux étudiants de licence. Ces stages sont proposés par les chercheurs-ses des laboratoires du DEC, et encadré le plus souvent par leurs thésards.
    Le DEC accorde une place particulièrement grande au suivi des élèves qui s'avère crucial en raison de la complexité des parcours possibles dans les sciences cognitives. Chaque élève du département est suivi par un tuteur, auquel s'ajoute les tuteurs choisis au sein des masters. Enfin, une procédure d’évaluation des enseignements propres au DEC par les étudiants a été mise en place.